ARCHIVES

Cyclone 2009

Imprimer
Créé le dimanche 1 janvier 2012

 

Environ 11.000 personnes sont sans abri et les infrastructures ont subi d'importants dégâts: des lignes électriques et des liaisons téléphoniques ont été coupées, des ponts ont été emportés et des routes ont été recouvertes par les glissements de terrain.

"C'est un paysage dévasté", a commenté Noel Rosal, maire d'une municipalité dans la région centrale de Bicol.

22.000 personnes touchées

Durian, dont le nom est emprunté à un fruit âcre d'Asie, est le quatrième typhon à frapper les Philippines en trois mois. Un quatrième est attendu sur l'archipel d'ici la fin de l'année. Le passage en septembre du typhon Xangsane a fait 213 morts dans le nord et le centre de l'archipel, où des millions de foyers avaient été privés d'eau et d'électricité pendant plusieurs jours. Durian, classé un rang en-dessous de la catégorie 5 des "super typhons", a touché près de 22.000 personnes.


Son passage dévastateur sur des régions de culture de la noix de coco, de riz et de chanvre devrait entraîner des pertes d'un demi-milliard de pesos (environ 7,5 million d'euros) pour les paysans, a estimé le ministre de l'Agriculture, Arthur Yap. Sur l'île de Marinduque, des arbres ont été déracinés, des lampadaires renversés et les toits de la plupart des maisons se sont envolés.

Manille épargné

Durian a épargné Manille..
La plus grande partie de la péninsule de Bicol, a été touchée. Là où se trouve le volcan Mayon, situé à 350 km au sud-est de la capitale Manille.

Pluies diluviennes

Le typhon, qui développait des vents pouvait atteindre 150 km/h, a provoqué des pluies diluviennes. Dans cette région située sur le flanc du volcan Mayon, les précipitations se sont mêlées aux cendres volcaniques, déclenchant une coulée de boue qui a enseveli jusqu´au toit de nombreuses habitations, ont indiqué des témoins.

Le travail des secouristes était ralenti par la coupure de l´électricité, des lignes téléphoniques et de l´eau courante.

Routes impraticables...

Les routes étaient également impraticables en raison des inondations et de l´éboulement de roches provoquées par le typhon. Le responsable provincial des opérations de secours, Cedric Daep, a indiqué que 108 corps avaient été sortis du torrent de boue qui a enseveli de nombreuses maisons dans plusieurs villages "C'est le pire moment de notre histoire. Quasiment toutes les maisons de la province ont été endommagées par le typhon", a dit le parlementaire Edmund Reyes sur les ondes d'une radio philippine.

 

Route sans Frontière parrainages, association loi 1901

Copyright 2011 Cyclone 2009. All Rights Reserved.
Joomla 1.7 templates by hostgator coupon