SENDEN HOME, foyer d'enfants des rues à Manille

Imprimer
Créé le mardi 5 juin 2012

 II. HISTOIRE DE LA CRÉATION DE SENDEN HOME

     Le Père Francis SENDEN, religieux hollandais a fondé à Manille l’ASI en 1962  (Asian Social Institute : institut de formation universitaire en sociologie, en sciences sociales et en économie).

Le père SENDEN est  devenu ami avec un groupe de gamins des rues qu’il croisait chaque jour et il avait le projet de faire quelque chose de plus pour eux …mais il est mort subitement le 22 août 1973.

Sa mort a donné la force à ses nombreux amis de faire aboutir son rêve. Son successeur, le Dr Mina RAMIREZ  (actuelle directrice de l’ASI) a gardé le contact avec ces gamins de la rue en leur donnant une assiette de riz chaque midi….

 Des ressources financières limitées n’ont pas anéanti l’enthousiasme et la détermination de ces quelques amis: quelques mois plus tard naissait SENDEN HOME.

Le 2 février 1974, SENDEN HOME a ouvert ses portes à 15 gamins de la rue qui sont devenus les co-fondateurs du SENDEN HOME d’aujourd’hui. Très vite une jeune religieuse belge, Sœur Mathilde Van Kerckhoven  a pris en charge le petit groupe, se débrouillant tant bien que mal pour trouver des fonds afin d’assurer le fonctionnement du foyer.

 En 2002, Senden Home est devenu une fondation indépendante. C’est une ONG à but non lucratif, reconnue comme oeuvrant pour le bien-être et le développement des enfants par la SEC aux Philippines (Security and Exchange Commission).

Actuellement c’est  un laïque Philippin, Tony OBTINARIO, qui assure les fonctions de directeur, car Sœur Mathilde, âgée de 75 ans, et malade, a dû rentrer en Belgique, dans sa congrégation.    ­                                                                                                                 

 III. SENDEN HOME AUJOURD’HUI

SENDEN HOME œuvre sur 2 pôles :

1.Centre de BINANGONAN

         Lieu d’accueil et d’hébergement temporaire

 

( RTSC : Reception and Temporary Shelter Centre)

 Il fonctionne pour l’enfant comme un lieu de transit entre la rue et le retour à la maison.

Le foyer est situé au : 354 Quarry Road - DARANGAN - BINANGONAN – RIZAL – 1940 – PHILIPPINES.

Le foyer accueille des garçons  entre 7 ans et 12 ans qui ont vécu un certain temps dans la rue, ou dans des conditions très précaires. Tandis que l’enfant est hébergé temporairement au centre, les assistantes sociales essayent de retrouver ses parents ou sa famille.

Lorsque l’enfant est au centre :                                  

- il a un abri, trois repas par jour et deux petits goûters

- il a des vêtements corrects

- il reçoit un enseignement adapté sur place (apprentissage de la lecture et de l’écriture – développement de la créativité) puis il est  scolarisé dans l’école du quartier lorsque cela devient possible.

- il reçoit des soins médicaux si nécessaire

- il a une vie sociale au sein du foyer

- il fait des sorties et a suffisamment de temps pour faire du sport et s’amuser

- on lui donne des principes de vie en communauté et d’hygiène   (ce sont les  enfants qui font le ménage, la vaisselle et leur lessive)

 L’assistante sociale du foyer s’efforce :

- de faire des recherches dans le passé de l’enfant, de produire des papiers légaux (certificats de naissance, etc…)

- de faciliter le retour éventuel de l’enfant dans sa famille lorsque celle-ci est retrouvée

- de guider et de conseiller parents et enfants.

          Et lieu d’hébergement à long terme et  centre de formation

             (RCTC : Residential Care and Training Centre )

Les garçons qui ne peuvent pas retourner chez eux restent  au foyer  (soit les parents ne sont pas retrouvés, soit le retour de l’enfant en famille n’est pas possible).

Le centre peut héberger jusqu’à 60 garçons. La scolarisation se fait sur place ou  en dehors du centre, selon le niveau scolaire.

Sur place se trouvent une porcherie, quelques poules et canards et grand jardin potager. Ainsi, les enfants s’initient au jardinage et  aux soins à donner aux animaux.

 

 2. Programme d’aide aux familles

                                  (PRCP : Post care PROGRAM)

Les bénéficiaires sont généralement des enfants qui ont été hébergés au foyer et qui ont pu ensuite retourner dans leurs familles. Ils sont environ 50 enfants pris en charge, mais cette aide  soutient aussi toutes leurs familles.

Dans ce programme, SENDEN HOME  s’occupe aussi de filles.

Ces enfants se retrouvent dans la rue plus souvent à cause de la pauvreté que de liens familiaux brisés.

SENDEN HOME  essaye de donner une éducation primaire, puis secondaire à ces enfants et les accompagne dans leur formation professionnelle.

SENDEN HOME  prend en charge les frais de scolarité, les livres et fournitures scolaires, les uniformes, les frais de transport .                                                                                                                                 

SENDEN HOME  donne aussi à la famille une petite aide financière,  une aide alimentaire et vestimentaire, et les soins médicaux lorsque cela est nécessaire.  

  Un travailleur social rend régulièrement visite aux familles et aux enseignants responsables des enfants. Il guide et conseille parents et enfants.

 SENDEN HOME c’est aussi:

1. Association des « anciens de Senden Home »                                         

Elle est au service de tous les adultes qui ont été pris en charge par Senden Home lorsqu’ils étaient enfants. Elle offre une aide dans la recherche d’emplois, et une aide financière ponctuelle (lorsque cela semble nécessaire, les demandes sont alors étudiées au cas par cas).

Ces jeunes devenus adultes bénéficient de conseils, de soutien et d’entraide.

Certains, des années après leur passage à Senden Home se manifestent régulièrement, comme ce  jeune devenu marchand de fruits et légumes et qui chaque mois apporte un grand panier de provisions pour les enfants du foyer.

2. Le personnel composé de 12 personnes dont des éducateurs et travailleurs sociaux.

L’ensemble s’occupe des enfants du centre (24h sur 24), et des enfants du programme d’aide aux familles.

Chacun assure des permanences de soirée, de dimanche  et de nuit, quelque soit son poste…. Tous sont des laïques philippins.                                                                                                        

                                                                                                 

IV. OBJECTIFS DE SENDEN HOME

 L’objectif principal de SENDEN HOME est d’aider des enfants des rues à quitter un monde hostile et agressif, de leur permettre d’être scolarisés afin qu’ils deviennent des jeunes conscients de la valeur de la dignité humaine.

 Ainsi  SENDEN HOME  a pour but :

                   a-  d’amener au respect et à la confiance mutuelle

                   b- d’aider les enfants à développer un sens du respect de soi, de confiance en soi par l’autodiscipline, l’amour du travail bien fait et un esprit d’économie

                   c- de les aider à développer une coopération mutuelle en leur inculquant des valeurs d’honnêteté, de partage et de responsabilités prises dans l’intérêt commun.

En reconnaissant l’importance donnée aux liens familiaux aux Philippines, SENDEN HOME  considère l’éducation familiale comme ayant une importance primordiale. Le second objectif de Senden Home est d’agir comme médiateur entre les jeunes et leurs familles.

 

« Le souhait le plus cher à SENDEN HOME , est de rétablir la relation parent-enfant (ou famille élargie-enfant) chaque fois que cela est possible, afin que finalement l’enfant puisse retourner dans sa famille ».

 

  V. PRINCIPES MIS EN ŒUVRE

            A SENDEN HOME  est préconisée une politique de « porte ouverte ». L’enfant décide par lui-même d’accepter ou non les services proposés par SENDEN HOME.  On lui fait comprendre que le foyer lui propose une aide, mais que lui, en retour, doit apporter la sienne.

Un autre principe est celui de la participation. Les choses sont faites avec les jeunes, plutôt que pour eux. Faire des choses ensemble est très riche d’enseignements.

« Faire ensemble » apporte aussi un certain  esprit d’équipe  chez les garçons et leur donne un sens d’appartenance.

« Faire ensemble » aide aussi à se débarrasser de l’esprit de survie que l’on trouve dans la rue. On leur confie diverses responsabilités en fonction de leur âge et de leur développement personnel.

Une autre valeur prépondérante est la valeur du travail. Rien n’arrivera si l’on ne fait rien. On veut ainsi s’opposer à l’argent gagné facilement en mendiant, en volant ou en jouant.

 

Dès leur arrivée au foyer on insiste sur l’engagement à l’égard des autres et le partage. Ceci est très important pour les enfants hébergés à SENDEN HOME et les rend conscients du fait qu’ils ont quelque chose à apporter et cela leur permet de garder le contact avec ceux qui luttent pour survivre.

Ce principe est appliqué  dans le programme d’aide aux familles.

 

SENDEN HOME  espère être un des maillons qui aidera des enfants des rues à devenir des « citoyens responsables » qui à leur tour seront vraiment concernés par le bien-être des autres et le développement de la société dans laquelle ils vivent. 

Route sans Frontière parrainages, association loi 1901

Copyright 2011 SENDEN HOME, foyer d'enfants des rues à Manille. All Rights Reserved.
Joomla 1.7 templates by hostgator coupon