Les news 1...

 
Novembre 2020 : Deux puissants typhons ont frappé le Sud-Est des Philippines en l’espace d’une semaine, causant des dégâts catastrophiques et mobilisant les équipes de secours et de santé, déjà débordées par la pandémie de Covid-19.
Les Philippins sont confinés depuis plus de 8 mois. Les conséquences d’une économie à l’arrêt sont durement ressenties par les populations les plus défavorisées qui sont celles des enfants que nous suivons. Toutes ces familles subissent le contrecoup économique et psychologique de cette crise sanitaire.
Par chance, les enfants vivant au foyer de Senden Home et ceux qui sont dans leurs familles ont été épargnés par les typhons. De plus, à ce jour, personne n’a été touché par la pandémie
Octobre 2020 : En primaire et secondaire, la reprise des cours a eu lieu en non présentiel avec modules et devoirs à faire à la maison.
Pour les étudiants : cours et devoirs par internet. Cela est bien compliqué pour tous les jeunes qui n’ont pas d’ordinateur.

En janvier 2020, Gabrielle, Marie Paule et Jean Jacques se sont rendus à Senden Home.
Ils ont passé 2 semaines au foyer. Ils ont partagé leur temps entre les enfants du foyer et la visite à ceux qui sont pris en charge par Senden Home mais qui vivent dans leurs familles.
Le dimanche 19 janvier a eu lieu un grand rassemblement réunissant tous les enfants.
Ce jour-là, on a célèbré les 45 ans d’existence du foyer de Senden Home. Il a été créé en 1974 par Sœur Mathilde Van Kerkhoven, avec l’aide des amis du Père Senden, décédé un an plus tôt.
En mars 2020, Mathilde a passé un mois au foyer. Elle a secondé les éducateurs auprès des enfants.C’est avec une grande joie qu’elle a rencontré son filleul Evander qu’elle et sa sœur Lucie parrainent depuis 8 ans.

 

Les news 2...

 
1974 - 2019 : Senden Home a 45 ans ! 
4 février 1974 : création de Senden Home « a home for homeless boys » (un foyer pour des garçons sans domicile). A l’époque il n’y avait pas de filles dans la rue.

 

Route sans frontière est une association qui soutient financièrement un foyer d'accueil des enfants des rues de Manille, aux Philippines. Le financement provient exclusivement de dons privés.

 Bon à savoir : Tout don à Route Sans Frontière peut faire l'objet d'une déduction fiscale de 75% du montant (dans les limites légales).
La totalité des sommes collectées sont reversées à Senden Home. Il n'y a aucun frais de fonctionnement, tout le travail de gestion est assuré bénévolement. Les voyages réguliers des membres de l'association vers Manille et Senden Home sont intégralement à leur charge.

Les semaines d’attente ont été longues depuis le 20 novembre, jour du sinistre… mais le chantier de reconstruction de la maison d’Arjhane et de sa famille a démarré la semaine dernière.
Il a d’abord fallu attendre que l’eau se retire, puis que la terre s’assèche.
La famille Moral aidée de voisins a tenté de récupérer ce qui pouvait être sauvé des décombres.
Par chance toute la famille a été hébergée pendant ces longues semaines chez des voisins qui ont été émus par leur situation.
Après que l’eau se soit retirée et que le terrain ait été déblayé de ses gravas, il a été très difficile de trouver des maçons disponibles. De nombreux chantiers de reconstruction étaient en cours après les dégâts causés par le passage du typhon. De plus les tarifs ont été revus à la hausse !
Finalement, le vendredi 5 février, 4 maçons sont arrivés.
Ils ont d’abord construit un petit abri afin d’être hébergés sur place pendant la durée du chantier. Puis, ils ont entreposé les matériaux et commencé la construction le 8 février.
La maison sera simple, sans fondation, avec 3 fenêtres elle mesurera 4mètres sur 5, la porte sera en contreplaqué.
En 6 jours, les murs ont été montés, les poutres en bois de cocotier installées pour soutenir les tôles ondulées. Les encadrements des fenêtres et des portes ont été mis en place. Une couche de ciment a été posée sur la terre.
Le chantier avance bien et vite !
Grâce à vous tous, Arjhane et sa famille voient les travaux qui avancent et s’en réjouissent…
Ils vous disent un GRAND MERCI !