Les semaines d’attente ont été longues depuis le 20 novembre, jour du sinistre… mais le chantier de reconstruction de la maison d’Arjhane et de sa famille a démarré la semaine dernière.
Il a d’abord fallu attendre que l’eau se retire, puis que la terre s’assèche.
La famille Moral aidée de voisins a tenté de récupérer ce qui pouvait être sauvé des décombres.
Par chance toute la famille a été hébergée pendant ces longues semaines chez des voisins qui ont été émus par leur situation.
Après que l’eau se soit retirée et que le terrain ait été déblayé de ses gravas, il a été très difficile de trouver des maçons disponibles. De nombreux chantiers de reconstruction étaient en cours après les dégâts causés par le passage du typhon. De plus les tarifs ont été revus à la hausse !
Finalement, le vendredi 5 février, 4 maçons sont arrivés.
Ils ont d’abord construit un petit abri afin d’être hébergés sur place pendant la durée du chantier. Puis, ils ont entreposé les matériaux et commencé la construction le 8 février.
La maison sera simple, sans fondation, avec 3 fenêtres elle mesurera 4mètres sur 5, la porte sera en contreplaqué.
En 6 jours, les murs ont été montés, les poutres en bois de cocotier installées pour soutenir les tôles ondulées. Les encadrements des fenêtres et des portes ont été mis en place. Une couche de ciment a été posée sur la terre.
Le chantier avance bien et vite !
Grâce à vous tous, Arjhane et sa famille voient les travaux qui avancent et s’en réjouissent…
Ils vous disent un GRAND MERCI !